Quelles sont les arnaques immobilières les plus fréquentes en Algérie et comment les éviter ?

L’industrie immobilière est l’un des secteurs les plus rentables qui soit. Une maison est souvent l’article le plus cher qu’une personne achète au cours de sa vie. Beaucoup d’argent et donc beaucoup d’opportunités d’arnaques. Les arnaqueurs ne manquent pas d’idées et utilisent des moyens créatifs pour vous avoir et cela partout en Algérie. Cet article a pour but de lister quelques arnaques les plus répandues en Algérie.

1) Des chantiers qui ne commencent jamais

Ce genre d’arnaques de la part des promoteurs immobiliers est déjà arrivé en Algérie, tel que l’affaire de l’Epsi El-Bordj qui a ruinée des centaines de familles. On vous promet des logements incroyables en vente sur plan (VSP) à condition que vous donnez une avance. Mais le chantier tarde à se lancer et les promoteurs vous font tourner en rond pendant longtemps avant de disparaître totalement du jour au lendemain.

Comment y remédier ?

Il faut se renseigner sur le promoteur et ses précédentes réalisations et vérifier qu’il soit en conforme légalement.

Pour faire de la vente sur plan, un promoteur doit être agréé et affilié au fonds de garantie et de caution mutuelle de la promotion immobilière (https://www.fgcmpi.org.dz/?-Liste-des-promoteurs-affilies-et-) et inscrit au tableau national des promoteurs immobiliers. Vous pouvez trouver une liste de ce tableau sur le site du ministère de l’habitat mais pas très à jour… http://www.mhuv.gov.dz/Fichiers/Promoteur_Immobilier/Promoteur_Agrement_6M27.02.html

De plus, le promoteur doit aussi souscrire une garantie sur son projet. Vous trouverez ici la liste des projets https://www.fgcmpi.org.dz/?-Projets-Garantis-. La liste n’étant pas forcément à jour vous pouvez contacter le fonds de garantie https://www.fgcmpi.org.dz/?-Contact-.

Cette garantie permet d’être remboursé par le fonds en cas de non réalisation du projet.

Notez que le paiement de la première tranche dans le cas d’un achat en vente sur plan ne se fait qu’après établissement du contrat de vente sur plan. Ce dernier est obligatoire et l’attestation de garantie doit y être rattachée.

2) Opportunités d’investissement exagérées

Certains vendeurs ont tendance à exagérer la valeur de la maison qu’ils vous vendent, vous la présentant comme l’affaire du siècle alors que son prix réel est loin de celui demandé.

Comment y remédier ?

Il est conseillé de rester réaliste dans ses attentes et surtout de ne pas précipiter les choses parce que vous sentez être devant une chance unique. Prenez en considération toutes les différentes variables qui influent sur la valeur du bien (fourchette de prix de logements ou terrains similaires dans le même quartier, commodités…. etc).

3) Des photos trompeuses

Sur internet, les vendeurs, pourraient utiliser certaines techniques de photographie afin de vous induire en erreur. Comme par exemple vous donner l’impression que l’appartement est plus grand. On évite aussi souvent d’exposer les défauts sur les photos que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du bien.

Comment y remédier ?

Évidemment, vous devez examiner physiquement le bien immobilier et vérifier soigneusement toutes les spécifications de l’annonce. Il ne faut pas hésiter à poser toutes les questions qui vous dérangent pour dissiper le doute. Lorsqu’un bien vous intéresse pensez à visiter à des moments différents. Un quartier peut être différent entre le jour et l’après-midi ou bien encore entre un jour de semaine et le weekend. Rendez-vous par exemple dans le quartier de El Djorf à Alger à 8h et 13h…

4) Le cas des notaires

Les notaires peuvent être impliqués directement ou indirectement dans les arnaques en s’associant par exemple avec des promoteurs peu scrupuleux pour vous arnaquer dans la rédaction du contrat. Il arrive parfois que des personnes se fassent passer pour un notaire avec un faux cabinet.

Comment y remédier ?

De préférence ayez recours à un notaire que vous connaissez. Si c’est le vendeur qui vous amène chez son notaire et que ce dernier ne vous inspire confiance, sachez que la justice algérienne est peu conciliante avec ce genre d’affaire. En 2010 dans une affaire à Mostaganem un notaire et un homme d’affaire qui avaient escroqué un citoyen, ont pris respectivement 5 ans de prison et la prison à vie.

5) Mensonge sur la surface m2

Les agents immobiliers peu scrupuleux mentent sur le m² pour booster les prix de leurs logements. Dans le cas d’une location d’un local ou de la vente d’un appartement ou terrain avec un prix du mètre carré élevé quelques mètres carrés de plus peuvent justifier d’un prix plus important

Sachez aussi que dans le cas d’une promotion immobilière le prix du mètre carré des balcons peut être identique que celui du reste de l’appartement. Attention donc à bien demander cette précision.

Comment y remédier ?

Il est tout à fait normal de douter du mètre carré du logement qu’on cherche à acquérir. Si vous avez un doute ne laissez pas le promoteur vous baratiner. Nous vous conseillons de mesurer vous-même le logement (avec un mètre ou un pointeur laser par exemple) ou d’avoir recours à des professionnels non liés avec le promoteur qui essaye de vous vendre.